Explosion de grenade

L'explosion définit le degré de réaction rapide de l'oxydation ou de la décomposition, consistant en une combustion importante dans l'atmosphère de gaz, vapeurs, liquides inflammables, poussières ou fibres inflammables, entraînant une augmentation de la température ou de la pression ainsi qu'une onde de choc et un effet acoustique.

L'explosion doit être occupée dans des conditions définies avec précision, et précisément lorsque la concentration de combustible est dans une plage bien définie, définie par la limite d'explosion. La concentration d'un composant combustible dans un compartiment d'explosif particulier ne provoquera pas d'explosion. Pour créer une explosion est nécessaire plus d'une énergie, ce qui initiateur peut exister des éléments tels que des étincelles, qui sont survenues pendant le travail de l'organisation et la construction électrique, éléments de l'installation chauffés à une température beaucoup plus élevée, décharges atmosphériques et électrostatiques. Cette énergie est déterminée par la jeune énergie d'allumage et se traduit par la très faible énergie du condensateur dans la zone électrique, dont la décharge peut enflammer le mélange et propager la flamme dans les conditions de l'essai. Les dispositifs antidéflagrants sont des dispositifs antidéflagrants destinés à être publiés dans des zones particulièrement exposées aux risques d'explosion.

La valeur de la plus petite énergie d’allumage est un paramètre permettant d’analyser le risque d’explosion provenant de sources situées dans une zone donnée, telles que les étincelles électriques, électrostatiques, qui sont formées de circuits électriques capacitifs ou inductifs, ainsi que d’étincelles mécaniques.

Le carburant doit avoir une connexion avec l'oxydant et le début de la combustion nécessite un agent d'amorçage. Il est pire de déclencher une explosion de poussière qu'une explosion de gaz. Le gaz est ajouté parce que, avec l'atmosphère spontanément due à la diffusion, et pour générer un nuage de poussière, un mélange mécanique est nécessaire. Minimiser l'espace d'explosion favorise la violence d'une explosion, et dans le cas de la poussière, elle est traitée comme un facteur contribuant à son apparition. Parmi les gaz contenant des oxydants, il est certain qu’il s’agit, par exemple, de fluor au lieu d’oxygène. Les liquides oxydants comprennent l'acide perchlorique, le peroxyde d'hydrogène et parmi les oxydants solides sont: le nitrate d'ammonium, les oxydes métalliques. Les carburants sont principalement tous les liquides, les gaz, mais également les solides.