La directive europeenne sur la protection de l environnement

La directive ATEX dans notre ordre juridique a été introduite le 28 juillet 2003. Ils sont destinés aux produits destinés à être utilisés dans des zones à risque d'explosion. Les produits en question doivent répondre à des exigences strictes non seulement pour la sécurité, mais également pour les soins de santé. La directive ATEX contient des procédures d'évaluation de la conformité.

En apprenant les dispositions de l'acte normatif en question, le niveau de sécurité, ainsi que ceux liés au dernier, toutes les procédures d'évaluation dépendent en grande partie du niveau de menace pour l'environnement dans lequel un équipement spécial fonctionne.La directive ATEX définit des exigences strictes qu'un certain produit doit respecter pour pouvoir être renvoyé dans des atmosphères potentiellement explosives. Mais de quelles zones s'agit-il? Tout d’abord, il s’agit des mines de charbon, où le risque d’explosion de méthane ou de poussière de charbon est très élevé.

La directive ATEX comporte une division détaillée des périphériques en groupes. Il est deux d'entre eux. Dans la classe centrale, certains appareils utilisés dans la mine sont utilisés sous terre, y compris sur des surfaces présentant un risque d'explosion de méthane. La deuxième partie se limite aux dispositifs pouvant s’adapter dans des lieux inhabituels et pouvant être menacés par une atmosphère explosive.

La présente directive établit des exigences générales essentielles pour tous les équipements marchant dans les zones exposées aux risques d'explosion de méthane / poussière de charbon. Cependant, des exigences plus courantes sont importantes et peuvent être trouvées en quantités harmonisées.

Il convient de noter que les appareils approuvés pour le livre dans les zones à risque d’explosion doivent porter le marquage CE. Le numéro d'identification de l'organisme notifié doit être renvoyé derrière la marque, laquelle doit être connue, visible, permanente et simple.

L'organisme de notification examine l'ensemble du système de sécurité ou les outils eux-mêmes afin de garantir la coopération avec les règles et exigences actuelles de la directive. Il convient également de rappeler qu'à partir du 20 avril 2016, la directive actuelle sera remplacée par la nouvelle directive ATEX 2014/34 / UE.